Home > Luxembourg > DEFENSE – Pourquoi le retour du service militaire est seulement question de temps

DEFENSE – Pourquoi le retour du service militaire est seulement question de temps

luxembourg security privacy defense police cyber

mots clés: service militaire, guerre froide, dissuasion, russie, suède

 

Alors que la question du retour du service militaire peut sembler saugrenue tant il est admis que les pays européens ne pratiquent plus la conscription, une nouvelle passée assez inapperçue hier a provoqué la perplexité des experts militaires. Les pays occidentaux font en effet face à une nouvelle sans précédent, le retour de la conscription dans un pays européen en paix.

La Suède a en effet annoncé hier 02 mars 2017 le retour du service militaire à partir de l’été 2017. L’ampleur de la nouvelle n’a d’égale que la précipitation de sa mise en application. Le pays fait face à une menace de plus en plus pressante de son grand voisin la Russie, il doit également être prêt à soutenir l’effort européen sur les théâtres extérieurs.

Des incertitudes géopolitiques qui s’accroissent.

Face aux bruits de bottes récurrents de la Russie et à ses faits d’armes récents (annexion de la Crimée), la Suède s’inquiète de se proximité géographique. Le réarmement continu de la Russie avec une hausse de son budget militaire à deux chiffres n’est pas pour rassurer. Le président Putine cherche à accroitre la sphère d’influence de son pays sur ses voisins, que ce soient les anciennes républiques soviétiques ou bien les autres.

Face à cette montée en puissance de la Russie, le camp occidental apparait désuni. L’Europe de la Défense est au point mort, le devenir de l’OTAN qui viendrait en aide à l’Europe s’assombrit avec les déclarations contradictoires du Président Trump et une hausse du budget 2017 du Pentagone à des fins de sécurité intérieure. Une éventuelle bonne relation entre les Etats-Unis et la Russie pourraient se faire aux détriments de certains pays voisins de la Russie, c’est la crainte à peine voilée de la Suède.

Des militaires pour la protection et la projection.

Le service militaire version 2017 verra 11 000 jeunes suédois franchir les portes des casernes pour une durée de 11 mois afin de leur donner les bases de l’instruction militaire que l’on peut attendre vu ce qui précède. Cette classe d’âge doit être préparée à des missions de protection (c’est l’objectif le plus court terme de la reprise de la conscription) mais aussi à plus long terme à des missions de projections sur des théâtres extérieurs, l’Europe de la Défense peinant à se mettre en place et les risques géopolitiques apparaissants de tous cotés.

Conclusion.

La reprise de la conscription en Suède n’est qu’une première étape. Elle a le mérite de mettre l’accent sur la montée des risques géopolitiques mondiaux. On peut alors se demander combien de temp sera nécessaire pour que le service militaire soit réinstauré dans d’autres payes européens.

Partager cet article:

Related posts